Aides et subventions

Accueil » Aides et subventions

Prestation externalisée 2023

Subvention pour prestation externalisée entretien-ménage sur la période de septembre 2023 pour un montant de 7321€

Remise aux normes paratonnerre

La Région Auvergne-Rhône-Alpes apporte son soutien financier au lycée de Cibeins pour l’opération de remise aux normes paratonnerre pour un montant de 28 000,00 €. Cette subvention s’inscrit dans le cadre du programme « Travaux dans les lycées publics ».

Projets pédagogiques 2022 – 2023

Dans le cadre des projets pédagogiques 2022/2023,

  • 988.00 € « devoir de mémoire »
  • 1 265.00 € « visites d’entreprises régionales » dans le cadre du stage TDRP (Territoire, Développement, Ressources et Produits) des 1ère STAV

Acquisition de machine sous-vide

Subvention pour acquisition de machine sous-vide pour la restauration pour un montant de 5 250€

Prestations externalisées entretien 2022-2023

Subvention pour prestation externalisée entretien sur 4 périodes de vacances scolaires en 2022 pour un montant total de 9492€

Subvention pour prestation externalisée entretien sur 2 périodes de vacances scolaires en 2023 pour un montant total de 2297€

Maintenance du bâti 2022

Dans le cadre de la maintenance du bâti, en 2022, les élus du Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes ont voté une nouvelle subvention, à savoir : changement de 3 chaudières murales à gaz, à hauteur de 13 000.00 €

Maintenance du bâti 2022

Dans le cadre de la maintenance du bâti, en 2022, les élus du Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes ont voté une nouvelle subvention, à savoir : remise en état des menuiseries (changement de pivots, poignées, joints…) à hauteur de 42 100.00 €

Découverte Région 2021/2022

Dans le cadre des projets Découverte Région 2021/2022, les élus du Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes ont voté un financement de

3 590.00 € réparti de la façon suivante :

  • Passeurs de culture

Film d’animation « L’agroécologie autour du monde » – subvention obtenue : 1 800.00 €

Objectifs – Objectifs du référentiel de formation : Pratiquer une approche concrète du fait artistique – S’initier à des formes d’expression artistique et à leurs évolutions contemporaines – Analyser une œuvre artistique – Réaliser une production culturelle et artistique. Objectifs additionnels, en lien avec les missions de l’éducation socio-culturelle : – développer ses connaissances et un esprit critique, citoyen et ouvert sur les pratiques agro-écologiques de différentes régions du globe et leurs liens avec la culture du pays – savoir enquêter, effectuer des recherches pour élaborer un message éco-citoyen – fréquenter une équipe artistique professionnelle pour comprendre les spécificités d’un message artistique et découvrir différents outils d’expression dans ce champ – connaitre l’histoire, les techniques et les langages du cinéma d’animation – développer des compétences techniques dans le domaine de l’audiovisuel – savoir construire et mener un projet collectif – savoir collaborer avec des partenaires culturels du territoire et comprendre les enjeux de telles collaboration – évaluer et valoriser une production.

Démarche et modalités de travail avec les partenaires culturels : Analyser l’œuvre : composantes spécifiques, vocabulaire approprié (codes, techniques,…) – Situer l’œuvre dans son contexte socio-historique, culturel et esthétique et liaison avec d’autres formes artistiques – Concevoir et réaliser une production culturelle et artistique dans le domaine choisi – Développer son imagination et sa créativité – Utiliser les langages, outils et techniques spécifiques du champ concerné – Aboutir à une réalisation et la promouvoir – Évaluer l’action conduite dans les différentes phases de la réalisation ainsi que dans fonctionnement interne du groupe ; impact sur l’environnement social et culturel (établissement et/ou territoire) – Cette production est collective : chaque élève sera impliqué dans le travail de conception et de réalisation. Les exigences d’un travail de création (même modeste) doivent permettre d’aboutir à une œuvre artistique de qualité.

  • Passeurs de culture

Projet autour de la mémoire de l’esclavage – subvention obtenue : 1 500.00 €

Objectifs – Travail de mémoire, identifier les impacts et les traces du passé colonial et esclavagiste dans la société actuelle et se mobiliser par rapport à des valeurs républicaines. -Donner du sens au devoir de mémoire : quel sens cela peut-il avoir de se souvenir, par rapport à notre vie aujourd’hui, par rapport à la vie de milliers de citoyens ? -apporter aux élèves des éléments de compréhension pour développer une réflexion sur le racisme et plus largement sur toutes les formes de discriminations. -Interroger le rôle de l’art dans le travail de mémoire -Pratiquer différentes forme de langage (textuel, visuel) La démarche : 1/ Travail en amont avec les professeurs d’histoire-géographie EMC et de français -L’esclavage dans l’histoire et le basculement en Europe et en France au XVII°, entrée dans l’ère du mercantilisme -Etude de deux œuvres littéraires : Tamango de P. Mérimée et Underground railraod de Colson Whitehead -Lien entre esclavage et racisme (EMC) : quels discours les sociétés européennes ont-elles élaboré pour justifier l’esclavage? Quelle est la persistance de ces discours dans la société actuelle ? 2/ Voyage de 3 jours à Bordeaux pour découvrir une ville négrière et étudier le travail de mémoire entamé depuis quelques années par ses habitants et ses élus – ateliers aux archives municipales et au musée des douanes. Les élèves auront accès à des documents d’archives et pourront appliquer la méthodologie de l’historien pour les analyser, les confronter et évaluer leur intérêt dans l’étude et la compréhension de l’esclavage. – parcours mémoriel dans la ville : observation, description des lieux, interprétation en mobilisant les acquis des études d’archives, expression personnelle sur la façon dont la ville assume aujourd’hui son passé négrier (place des sculptures, plaques commémoratives, empreintes dans l’espace de la cité). Réalisation d’un Carnet de voyage 3/ Visite découverte de la galerie lyonnaise maron’ages, entretien avec son créateur (motivations, messages des œuvres, réception du public sur ce nouvel espace culturel dans la cité) L’équipe pédagogique a sollicité les partenaires culturels pour leur présenter les objectifs du projet. Ces derniers ont proposé les activités liées à leur structure. (échanges par mail)

  • LYCEENS ET APPRENTIS A L’OPERA – 1 projet financé – subvention obtenue : 290.00 €

Objectifs – La population de notre établissement est souvent éloignée géographiquement de l’offre culturelle et de l’opéra en particulier. Beaucoup d’élèves sont internes et viennent de zones très rurales, parfois aux confins de notre région, ce qui ne leur permet pas toujours d’accéder aux offres culturelles et encore moins à l’Opéra. Pourtant, dans les textes officiels, il est rappelé qu’entre autres missions, les établissements agricoles doivent contribuer au développement personnel des élèves, étudiants, apprentis et stagiaires et à leur insertion sociale. Ces établissements doivent participer à l’animation et au développement des territoires. Or, un jeune ouvert à une conception large de la culture sera plus à même, plus tard, d’accueillir cette dernière dans des zones enclavées du territoire dont il est parfois issu. Le volet culturel est un élément important dans notre établissement, certains jeunes finissant parfois par élaborer un projet professionnel culturel (animation rurale, patrimoine…) grâce à l’ouverture que leur a permis le lycée. La possibilité d’aller à l’Opéra est rapidement connue par les nouveaux arrivants qui sont fréquemment demandeurs grâce au bouche à oreille. Le projet concernant de nouveaux entrants permet d’impulser une dynamique sur plusieurs années (élèves de la seconde au BTS dans l’établissement).

Plan de Compétitivité et l’Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE) 2021

Dans le cadre du Plan de Compétitivité et l’Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE), en 2019, sur des fonds Région et Européens, ont été votés les financements suivants :

Travaux transformation d’une stabulation VL en bergerie

Installation de cellules de stockage et vis de reprise

Tapis de sol pour les vaches laitières

Ventilateurs bâtiment VL

Montant total des dépenses éligibles : 70 700.00 €

Aide subventionnée à hauteur de 30.45%

Maintenance du bâti 2021

Dans le cadre de la maintenance du bâti, en 2021, les élus du Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes ont voté le financement suivant :

Travaux d’étanchéité des toitures : 25 000.00 €

Maintenance du bâti 2021

Dans le cadre de la maintenance du bâti, en 2021, les élus du Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes ont voté les financements suivants :

Travaux d’amélioration de la chaufferie bois : 12 000.00 €

Mise aux normes électriques : 28 000.00 €

Remplacement des luminaires de l’amphithéâtre : 30 000.00 €